bien-choisir-nom-de-domaine

Comment choisir son nom de domaine ?

Votre nom de domaine est le premier élément qui constitue votre identité sur internet, choisir un nom de domaine doit être réflechi. Un nom de domaine est délivré par un fournisseur agréé comme LWS. Il est aussi très important de bien choisir son fournisseur. Privilégiez un registrar français avec un grand nombre d’expérience.

Un nom de domaine est constitué de trois éléments : le sous-domaine, le nom de domaine à proprement dit et l’extension. Votre nom de domaine se présentera sous la forme suivante : monentreprise.com, où « .com » est l’extension. Voyons ces trois éléments séparément. Notez que le préfixe « www » est utilisé dans un nom de domaine, mais de nos jours, il a de moins en moins d’importance.

L’extension

L’extension constitue le premier niveau de segmentation de l’ensemble du web. Il existe des extensions de domaines génériques et des extensions de domaines nationaux.

Pour les domaines génériques, les plus utilisés sont « .com » pour « commercial », « .org » pour « organisation » et « .net » pour « network ». En ce moment, vous le choix entre un peu plus d’une centaine d’extensions génériques, correspondant généralement à des pôles d’activités précises.

choisir-domaine

Pour les domaines nationaux, chaque pays possède généralement son extension. Le « .fr » est par exemple réservé à la France, mais vous pouvez aussi choisir une extension plus inclusive comme le « .eu » pour l’Union européenne.

La question la plus pertinente est alors la suivante : « Faut-il choisir une extension de domaine générique correspondant à son domaine d’activité, ou une extens

ion nationale correspondant à son pays ? ».

Tout dépend de l’objectif de votre site web. Souhaitez-vous vendre un produit sur un lieu géographique précis ?

Une extension nationale est le meilleur choix puisque Google va afficher en priorité les sites selon leurs localisations géographiques. Entre « vendeur-bijoux.com » et « vendeur-bijoux.fr » par exemple, Google donnera plus d’importance au second si la recherche a été lancée en France, si bien sûr il n’y avait que ce critère en jeu, ce qui n’est pas le cas puisque l’algorithme de Google se base des dizaines voire des centaines d’autres critères.

Au contraire, si votre site a une dimension plus internationale, une extension générique est la bienvenue. C’est ainsi que l’extension « .pizza » est par exemple moins populaire, puisque les professionnels de ce secteur préfèrent les extensions nationales, quand « .diamonds » intéresse un peu plus parce que les professionnels évoluant dans ce domaine veulent atteindre un public cible plus étendu.

Le nom de domaine 

Avant tout, il ne faut pas négliger le fait que vous avez une totale liberté pour choisir votre nom de domaine. Rien ne vous empêche par exemple de choisir www.abcdefghij.com. Seulement, si votre site web a un objectif commercial, ce type de nom de domaine ne vous aidera en rien.

Voici donc quelques conseils très simples pour choisir votre nom de domaine :

La simplicité

Plus un nom de domaine est court, plus il est efficace. Mais en plus d’être court, il doit être facile à mémoriser, facile à épeler et facile à écrire. Inspirez-vous de « t.co » pour Twitter ou de « fb.com » pour Facebook, deux des sites les plus visités au monde. Évitez les caractères qui peuvent créer des complications, comme les chiffres. « Deuxtours.com » ou « 2tours.com » sont par exemple deux sites distincts, et une personne l’ayant seulement entendu ne trouvera pas du premier coup. Évitez aussi les mots qui compliquent le nom de domaine, comme le « Sarl » dans « Plomberie-sarl.fr ».

Annoncez la couleur dès le nom de domaine

Un nom de domaine qui annonce déjà le contenu d’un site est encore mieux. « Destination-Turquie.com » voire « Turquie.travel » par exemple sont très clair. « Orange.fr » ou « Laposte.com » le sont aussi puisqu’ils annoncent directement le nom de l’entreprise. Ayez conscience que « fb.com » est bien, mais le succès de Facebook s’est fait avec « Facebook.com » et non l’inverse.

N’abusez pas des mots-clés

« Acheter-billet-avion-moins-cher.fr » est clair, mais il abuse de l’utilisation des mots clés. Annoncer ses activités directement dans le nom de domaine est bien, mais Google déteste  les abus. En effet, cette technique fait partie des plus utilisés par les référenceurs il y a quelques années, ayant pour résultat de polluer en quelque sorte le web. Si bien que Google a décidé d’introduire dans son algorithme de recherche des lignes de code permettant d’éviter ce genre de site. Sachez cependant qu’au-delà de cette contrainte sur le référencement, les sites qui utilisent des mots clés sont faciles à mémoriser pour les internautes.

Mélanger marque et mot clé

« HectorPlombier.fr », « TopReferencement.com » ou « Wikipedia.com » sont des exemples de nom de domaine qui combinent la marque et le mot clé. Ce type de nom de domaine est à la fois efficace au niveau des internautes, au niveau des clients directs ou au niveau des moteurs de recherche. Google a annoncé tenir « moins » compte des mots-clés dans les noms de domaine, mais il ne l’ignore pas complètement.

À propos de Eric P.

Eric a travaillé avec les constructeurs de sites Web majeurs depuis les premiers jours d'Adobe PageMill. Depuis plus d'une décennie, il s'occupe des besoins en matière de gestion de contenu et de gestion de contenu des principales entreprises en ligne comme Coalition Technologies et Opposing Views. Dans son temps libre, il examine la conception et la création de sites Web.

Top 5 Hébergeurs

5
Notre note
Visiter
Lire le test
4
Notre note
Visiter
Lire le test
4
Notre note
Visiter
Lire le test
4.5
Notre note
Visiter
Lire le test
4.5
Notre note
Visiter
Lire le test