12-erreurs-wordpress

12 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on débute avec WordPress

La rédaction d’un blog est totalement libre, vous avez le droit de le faire selon vos envies, vos connaissances… Cependant, si vous souhaitez obtenir la réussite (activités commerciales, notoriété, information…), vous devez vous conformer à certaines règles ou certaines modes de conduite. Nous avons réuni pour vous 12 erreurs que les débutants sur WordPress commettent fréquemment.

Sur le travail de rédaction

1 / Ne pas s’investir à fond dans son travail : Un blog WordPress est un projet comme tant d’autres. Pour réussir, il vous faut vous impliquer à fond. Évitez les parutions trop espacées. Évitez aussi de laisser tomber le « projet » pendant plusieurs jours au profit d’autres projets, puisque ce petit laps de temps peut vous faire perdre des lecteurs et un bon positionnement sur Google.

2 / Écrire des articles c’est bien, apporter des solutions c’est mieux : Vos articles ne doivent pas être vides de sens. « On ne rédige pas pour rédiger », on doit répondre à de vrais problèmes. Il faut faire en sorte que vos lecteurs se tournent vers votre site parce qu’ils y trouvent de vraies solutions à leurs problèmes ou à leurs futurs problèmes éventuels. À moins d’être un vrai journaliste, votre blog ne doit pas ressembler à un site d’actualités.

3 / Apporter du trafic c’est bien, fidéliser ses lecteurs c’est mieux : Ce n’est pas la peine d’atteindre 1000 personnes qui ne reviendront pas une seconde fois sur votre site. Il vaut mieux travailler les 50 qui vous sont fidèles. Analysez ces 50, et publiez en fonction de leur besoin. Le meilleur moyen d’y parvenir est de les laisser participer à travers les commentaires, les « boites à idées »…

4 / Ne pas choisir des sujets qui vendent, choisir des sujets que vous maîtrisez : Il est vrai que sur internet, « copier les autres » peut être payant. De la même manière, il existe des sujets qui vendent bien par rapport à d’autres, et qui font le bonheur de certains. Cependant, évitez ces sujets que vous ne maîtrisez pas. Vous allez vous-même vous perdre dans la rédaction et il arrivera que votre article soit vide de sens, ou en tout cas inférieur en qualité à celui de vos concurrents (qui eux, maîtrisent leurs sujets).

Sur les outils que nous procure WordPress

5 / Ne pas utiliser des images à la une : « L’image à la une » est un outil que nous offre WordPress. Tout le monde n’a cependant pas le réflexe de l’utiliser, préférant insérer une image dans le corps de l’article. Et pourtant l’outil « Image à la Une » est très intéressant puisqu’il est associé à l’extrait de l’article, et il s’adapte facilement aux « Templates », ce qui peut ne pas être le cas de l’image intégré dans l’article.

6 / Ne pas utiliser les permaliens : Un article avec un url du genre « monsite.com/construire-maison » est plus facile à lire que celui qui a comme url « monsite/ ?p=28 », que ce soit pour le lecteur ou pour les moteurs de recherche. Il ne faut jamais oublier de les nommer à chaque article. De la même manière, incluez-y vos mots-clés.

7 / Utiliser trop de catégories ou de balises : Les catégories et les balises sont utiles pour l’organisation, pour la recherche de textes, pour le référencement… mais il ne faut pas en abuser. Des articles rattachés à 20 catégories risquent de compromettre votre référencement. Contentez-vous de 5 au maximum.

8 / Utiliser trop de plugins : WordPress offre des centaines de plugins, dont certains sont intéressants et d’autres non. Cependant, contentez-vous de ceux qui sont indispensables. Et même pour ces derniers, ils ne devront pas être utilisés automatiquement. Des boutons de partage pour votre page de contact par exemple n’a aucun sens.

Sur le SEO en général

9 / Écrire pour Google et non pour les lecteurs : Google est celui qui donne du trafic sur internet, mais l’algorithme de Google est trop complexe, même pour ceux qui se disent experts en SEO. Cependant, il existe une règle très simple, un article que les lecteurs aiment se fait remarquer par Google et il donne le plus souvent des bons points. Essayez toutefois de respecter quelques consignes, comme les mots-clés, les titres

10 / Surcharger les robots sur les images : Ce dont il est question ici, c’est le balisage des images dans WordPress. Il est inutile d’ajouter des liens sur l’image qui pointent vers l’image seule. Cela surcharge les robots des moteurs de recherche et habituellement, ils font descendre votre note.

11 / Ignorer les mots clés dans ses textes : La base des batailles des pages web dans les requêtes de recherche, c’est l’ensemble des mots-clés. On ne vous demande pas d’être des experts en SEO, on vous invite tout simplement d’effectuer des recherches très simples et de connaitre les principes de base des mots-clés

12 / Changer d’url en cours de route : La première fois que vous choisissez votre nom de domaine, vous n’aviez peut-être pas assez d’expériences sur le sujet pour bien choisir. Bien entendu, vous avez toujours le droit de rectifier le tir, mais sachez que changer de nom de domaine vous fait perdre des points en SEO et en visibilité. Il en sera de même pour les url des articles, si vous souhaitez changer les url après quelque temps.

À propos de Eric P.

Eric a travaillé avec les constructeurs de sites Web majeurs depuis les premiers jours d'Adobe PageMill. Depuis plus d'une décennie, il s'occupe des besoins en matière de gestion de contenu et de gestion de contenu des principales entreprises en ligne comme Coalition Technologies et Opposing Views. Dans son temps libre, il examine la conception et la création de sites Web.

Top 5 Hébergeurs

5
Notre note
Visiter
Lire le test
4
Notre note
Visiter
Lire le test
4
Notre note
Visiter
Lire le test
4.5
Notre note
Visiter
Lire le test
4.5
Notre note
Visiter
Lire le test